Château Haut-Brion, le premier Grand Cru Classé en 1855, doit son origine à Jean de Pontac. Dès le 16ème siècle en 1525, Jean œuvre pour la fondation du...Lire la suite

8 produits disponibles

Affichage 1-8 de 8 article(s)

Château Haut-Brion, le premier Grand Cru Classé en 1855, doit son origine à Jean de Pontac. Dès le 16ème siècle en 1525, Jean œuvre pour la fondation du vignoble tel qu’on le connait aujourd’hui. Riche d’un grand nombre d’héritiers, le Domaine s’est développé plus que jamais et ne cesse de gagner en renommée à travers les quatre coins du monde. Plusieurs familles se sont succédé à la tête du Château, la famille de Pontac étant à l’origine, s’en suit par la famille Fumel au début du 18ème siècle, jusqu’à Clarence Dillon au 20ème siècle. Banquier américain passionné par la région de Bordeaux, il acquit le Domaine en le modernisant davantage ; C’est son arrière-petit-fils le Prince Robert du Luxembourg qui dirige actuellement la société. Nous ne pouvons oublier de mentionner à sa juste valeur le plus ancien vignoble de Bordeaux, qui plus est enclavé dans la ville. Il n’existe pas de petit millésime à nos yeux. Les vins du Château Haut-Brion ont leur style qui se bonifie au fil du temps.

Situation géographique du domaine

La propriété Haut-Brion prend racines sur la commune de Pessac en Appellation Pessac-Leognan. Le vignoble est composé d’une mosaïque de cépages avec une dominance en rouge. Sur une cinquantaine d’hectares, le vignoble d’Haut-Brion est composé d’un terroir de graves et un sous-sol de nature argilo-calcaire. Le microclimat du vignoble est très chaud, ce qui rend la vendange plus précoce que ses voisins.

Majoritairement en rouge, l’encépagement du vignoble se compose du Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et du Petit Verdot. Sémillon et Sauvignon sont les cépages maîtres des vinifications en blancs.

Les vins du domaine

Si nous devions mentionner quelques flacons du Domaine, nous parlerions sans doute du millésime 2006 du Château Laville Haut-Brion ! Un nez aux arômes de fruits tropicaux et d’agrumes blancs qui nous obliges à aller plus loin. En bouche, une belle concentration et une finale inqualifiable. Le millésime 1993 quant à lui, nous délivre une bouche élégante grasse et robuste sur les fruits épicés et le miel.

La gamme du Château Haut-Brion se renforce avec le temps. On y retrouve à coup-sûr ce fameux goût fumé qui nous rappelle les terroirs de Pessac. Les millésimes Château Haut-Brion 2016 et 2018 n’ont rien à envier l’un l’autre. Le millésime 2016 libère au nez des parfums de griottes et de cassis que l’on retrouve en bouche, nous laissant sur une longue finale et des tanins fermes. À contrario, le millésime 2018 délivre au nez des arômes de réglisse et de cannelle. En bouche, des arômes frais de fruits rouges qui libèrent une finale minérale. Sans surprise, le millésime 1996 exprime toute la complexité du Cabernet Franc aux parfums de sous-bois et d’olive noire. Vous l’aurez compris, les vins du Château Haut-Brion n’ont rien à envier à leurs voisins.