Stéphane Tissot est plus qu’un vigneron du Jura, il en est un véritable symbole. Descendant d'une longue lignée de viticulteurs il a ressuscité l'antique vignoble de la Tour de Curon. Pour les connaisseurs ce noms n'est plus à présenter et parait comme une évidence lorsqu’on parle des vins d'Arbois, la plus ancienne appellation d'origine contrôlée de France. Comme les grands esprits finissent toujours par se rencontrer, l'histoire de Stéphane est intiment liée à celle d'Henri Maire. Deux générations, deux univers différents mais lorsque le premier achète au second les vignes de Curon en 2001 on y voit un second souffle, on sent une flamme grandissante qui demande qu'une chose se propager.

Stéphane Tissot connaît le lieu par cœur, s'y baladant étant petit il convoitise les vignes du Clos depuis le domaine familiale de 20 hectares, situé juste à côté. C'est un rêve d'enfant qui se réalise lorsqu'il prend possession du domaine, ses vins sont là pour le traduire, on y retrouve du cœur...et du cœur, du nez à la bouche. Nous avons tous grandis dans un environnement bien singulier, rappelez-vous de vos balades à la campagne chez vos grands parents, de vos vacances à la mer étant petit, ou du passage du bus faisant vibrer les fenêtre pour les plus citadins d'entre nous. Lorsqu'on revit ces moments et qu'on retrouve ces lieux plus vieux, une connexion se fait naturellement, c'est ce qui arrive à Stéphane lorsqu'il reprend le domaine, il replante du Chardonnay le cépage historique du domaine. Pas question pour lui de faire un appel à un chef de culture pour exploiter ses 50 hectares en biodynamie, il veut garder les mains dans le raisin et les pieds dans la terre. Précis et droits comme leur cuvée clos de la tour de Curon Stéphane et Bénédicte sa femme, isolent les lieux dits pour les embellir depuis toujours et qui sait, les faire devenir un jour les tous premiers ""premiers crus"" d'Arbois.

9 produits disponibles

Affichage 1-9 de 9 article(s)