Avr 08, 2019

En route vers les primeurs 2018 !

Cette année, l’équipe Caves Carrière a eu la chance de faire partie des privilégiés à déguster « les Primeurs », en terre bordelaise. Le système des primeurs est une institution bordelaise dont la pratique remonte au 18ème siècle. C’est l’occasion pour les propriétaires de faire estimer la qualité de leur dernier millésime avant de vendre le vin par « anticipation », alors qu’il est encore en cours d’élevage (à peine 5 mois de fût). Tous les ans, les châteaux et domaines de Gironde accueillent donc négociants et courtiers bordelais, acheteurs et journalistes du monde entier, qui se prêtent au jeu des dégustations. Cette année, nous y étions !

Un programme marathonien

300 kilomètres, 20 châteaux, 3 jours de route ! Murielle, membre de l’équipe depuis 2018, et experte en vins bordelais, nous a concocté un programme de dégustations sur 3 jours. De châteaux en châteaux, du Médoc au Libournais, en passant par l’Entre-Deux-Mers, du rouge au blanc, du blanc au rouge, il faut avoir le palais bien aiguisé et « l’art de recracher » pour tenir la cadence. Suivre Murielle dans cette aventure inédite nous a permis d’en apprendre un peu plus sur le modèle viticole bordelais, nous qui sommes davantage habitués au terroir bourguignon. C’est une encyclopédie vivante du monde du vin de Bordeaux, et nous vous conseillons fortement de lui poser toutes vos questions en commentaires, elle se fera un plaisir d’y répondre !

De rive droite et rive gauche

Pessac-Léognan, Pomerol, Saint-Emilion, Margaux, Saint-Julien, Pauillac, Saint-Estèphe … pas étonnant que ces noms nous fassent rêver, tant ces lieux sont grandioses. Nos papilles ne sont pas les seules à être sollicitées pendant ce séjour, les châteaux nous en mettent également plein la vue. Extérieurs soignés, parcs arborés, bâtisses anciennes revêtues de pierres blanches caressées par les rayons du soleil, c’est le charme de la route des châteaux entre rive droite et rive gauche. À l’intérieur, la dégustation prend tout son sens lorsque l’on découvre les gigantesques cuveries en inox ou encore, les étendues de tonneaux, alignés comme à l’armée. La vingtaine de châteaux visités, les nombreux vins découverts, et le rythme soutenu n’atteignent pas la bonne humeur de l’équipe, qui rit comme des enfants, des dents noires et des langues toutes rouges après ces journées de dégustation.

Si vous souhaitez nous poser vos questions quant à la pratique des primeurs, sur notre séjour bordelais, ou si vous souhaitez nous partager votre expérience, nous lirons vos commentaires avec plaisir.

Vous aimerez aussi

Nothing Found.

Apologies, but no results were found for the requested archive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

fr_FRFrench
fr_FRFrench